Vision


th-2Des changements importants sont aujourd’hui à l’oeuvre pour l’école.  Sa nécessaire évolution pour s’améliorer et s’adapter aux besoins des jeunes et de la société fait consensus et prend corps au collège par la nouvelle réforme.

Les pédagogies nouvelles en plaçant l’élève au centre des apprentissages ont rompu avec un modèle pyramidal où seul le maître détenait le savoir et mis le focus sur l’apprentissage comme processus d’élaboration personnel.

Mais les attentes de la société en termes de formation et de représentation du travail ont changé. L’école est censée former un jeune adulte capable de travailler en équipe ou en réseau, de s’adapter à la complexité des situations, de se reconvertir plusieurs fois au cours de sa carrière, de travailler en cohérence avec ses valeurs, de se former tout au long de la vie. De plus, l’élève du XXIe siècle est un «digital native», branché en permanence ou presque sur des réseaux d’échange, de communication, de création, il se détend en réseau, travaille en réseau, apprend en réseau. L’élève seul n’occupe plus le centre. A l’école, il est inclus dans un groupe, et que c’est à ce groupe-classe de réaliser le travail de construction et d’apprentissage.

Il s’agit de créer une synergie, processus de croissance et de développement de la personne et du groupe, vecteur d’apprentissage et d’éducation, permettant l’émergence de ce qu’on peut appeler aujourd’hui l’intelligence collective, dynamique de travail et produit le plus abouti de la collaboration.

Les enjeux sont aujourd’hui de former des hommes et des femmes actifs et acteurs, ouverts aux autres et à la complexité du monde, porteurs de valeurs. L’évolution de l’école et de la société nous amène à porter un autre regard sur la mission de l’enseignant dans la classe non plus seulement détenteur d’un savoir à transmettre, facilitateur de l’accès de l’élève au savoir, mais aussi en charge d’un groupe à mettre en synergie pour lui permettre de grandir et de se dépasser.

Pour cela, il est porteur de sens et de projet, et encourage les échanges. Notre visée est d’apporter des outils pour penser cette posture de l’enseignant et la mise en oeuvre d’une pédagogie de l’intelligence collective.